Recensement de la population en 2012 : légère croissance de la population malgré un déficit migratoire sans précédent

Au 22 août 2012, la Polynésie française compte 268 207 habitants.

Depuis 2007, la population a augmenté de 8 500 personnes, soit 1 700 personnes par an ou une progression annuelle de 0,6 %. Le solde migratoire est nettement déficitaire : la différence entre le nombre de personnes quittant la Polynésie française et le nombre de celles y arrivant est de 7 700 personnes sur une période de cinq ans. Chaque année, plus de 1 500 départs nets sont donc comptabilisés.

Dans un contexte de crise économique, le taux de chômage mesuré par le recensement a presque doublé en cinq ans : de 11,7 % en 2007, il atteint 21,8 % en 2012.

Le bilan démographique de la Polynésie française 2018

En 2018, la population continue d’augmenter pour atteindre 277 400 personnes résidant en Polynésie française au 31 décembre, soit un accroissement de + 0,4 %. Le ralentissement de la croissance est dû à la baisse de la natalité et au déficit migratoire. La structure de la population évolue : en effet la part de personnes de 75 ans et plus augmente alors que celle des moins de 20 ans diminue. Cette mutation est la conséquence de l’allongement constant de la durée de vie, de la baisse de la natalité et des migrations.

Les grands indicateurs de la population issus de l'état-civil

 2013  2012  2011
Population de la Polynésie Française au 31/12
270 212  269 047
267 669
Naissances 4 200  4 295
4 375
Décès 1 434   1 359
1 242
Mariages 1 474  1 699
1 431

Les grands indicateurs de la population issus des recensements

2012 2007 2002
Lieu de naissance
 

Proportion de personnes nées en Polynésie française 88,7%
87,3%
87,2%
Proportion de personnes nées en métropole  8,3% 9,3% 9,5%
Proportion de personnes nées à l'étranger ou DOM/TOM 3,0%
3,4% 3,3%
Type de ménages 
     
Personnes vivant seules 14,5%
13,2%
 
Familles monoparentales 8,1%
7,5%
 
Couples avec ou sans enfants 52,9%
54,1%
 
Autres (plusieurs familles, colocation, ...) 24,5%
25,3%
 
Langue parlée en famille  

Le français 70,0%
68,5% 61,1%
Une langue polynésienne  28,2% 29,9% 31,4%

Sources : ISPF, Etat-civil, projections de populations