Quelles dépenses pour les ménages polynésiens ?

L'étude budget des familles a été réalisée par l’ISPF entre mai 2000 et mai 2001 et a concerné plus de 3 600 ménages sur l’ensemble du territoire polynésien. Elle fait suite à une première opération similaire entreprise en 1986 mais de manière moins complète (1 062 ménages enquêtés dans les Îles du Vent) et exploitée de manière très partielle : seuls les éléments nécessaires à l’élaboration de l’indice des prix de détail à la consommation avaient été utilisés. L’Étude Budget des Familles 2000 a porté sur l’ensemble des dépenses et des ressources des ménages de manière à fournir une information suffisamment précise sur la consommation et le budget annuel des familles résidentes dans chacune des cinq subdivisions administratives. Elle procure aussi une estimation des transferts entre ménages ainsi que de l’apport de l’autoconsommation (produits non achetés) dans le volume global de consommation.

Indice des prix à la consommation - Note mensuelle - décembre 2016

Variation mensuelle : + 1,2 %

En décembre 2016, l'indice des prix à la consommation augmente de 1,2 % et s'établit à 108,02. Sa progression résulte essentiellement de la hausse saisonnière des prix des Transports aériens (+ 21,3 %). Sur l'année 2016, l'indice général progresse de 0,2. La baisse des prix sur la dernière année dans les divisions Transports et Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles atténue la hausse des prix des Produits alimentaires. L’indice ouvrier augmente de 0,7 % en décembre 2016, il s’accroît de 0,2 % sur l’année. Hors transport aérien international, l'indice général augmente de 0,4 % en décembre 2016 (+ 0,3 % sur douze mois).

L'indice des prix à la consommation - Bilan de l’année 2015

La déflation se confirme en Polynésie française en 2015

En 2015, les prix baissent de 0,4 % en moyenne annuelle en Polynésie française (- 0,6 % en glissement entre décembre 2014 et décembre 2015). Cette baisse est en grande partie due à celle des prix du pétrole répercutée tant sur les carburants que sur l’électricité. La baisse des prix de ces produits, dont les tarifs sont fixés par les cours mondiaux ou réglementés, atténue les risques généralement induits par une tendance déflationniste. Avec la baisse des cours mondiaux des produits agricoles et celle des cours du dollar néo-zélandais, le contexte international de 2015 était favorable à une déflation encore plus importante. En Polynésie française, les prix des produits alimentaires et ceux des services de la restauration sont en hausse.

Les grands indicateurs sur les prix et la consommation

 DateValeurVar. mensuelleVar. annuelle
Articles d’habillement et articles chaussantsdéc. 201658,80-0,3 %-5,3 %
Boissons alcoolisées, tabacdéc. 2016114,720,2 %-0,3 %
Indice Généraldéc. 2016108,021,2 %0,2 %
Produits alimentaires et boissons non alcooliséesdéc. 2016125,221,0 %2,7 %
Immatriculations de voitures neuvesoctobre 2016414-37,9 %7,2 %
Consommation électrique des ménagessept. 20162571,9 %8,9 %

Sources : Service des contributions, EDT, Service des Transports Terrestres

    Prix 01/12/2016
    Nouvelles immatriculations de voitures particulières
    Prix 01/12/2016
    Evolution générale des prix